Édito

Pendant le mois de juillet tu as dévoré des tonnes de glaces à la vanille (tes préférées même si celles aux noix de pécan ne sont pas mal non plus), passé des heures à rire avec Mélissa, ta nouvelle super meilleure amie que tu as rencontré sur la plage (pour celles qui sont parties à la campagne ou à la montagne, ça marche aussi !), tu es tombée amoureuse au moins trois fois, d’abord du très mignon maître-nageur, puis de Benoît, le grand-frère de Mélissa et enfin de Valentin dont tu as croisé le regard en allant au cinéma et dont tu rêves désormais toutes les nuits.

Mais aujourd’hui tu broies du noir : Mélissa est repartie chez elle (avec son frère bien évidemment !), tu as beau être passée un nombre incalculable de fois devant le cinéma, aucune trace de Valentin à l’horizon, il y a une rupture de stock de glace à la vanille et, pire que tout, à la fin de la semaine, tu rentres chez toi et même si tu sais que tu vas repartir ensuite quelques jours, tu as le cœur lourd car tu sais que ces vacances d’été sont déjà bien entamées et que la rentrée va bientôt se profiler. Alors un seul mot d’ordre pour chasser les nuages noirs (ceux de ta tête, pas ceux du ciel, le Dico des filles peut faire plein de choses pour vous, mais nous sommes impuissants face à la météo et ses caprices !) : en pro-fi-ter.

Lance-toi un défi : chaque jour du mois d’août, du dois faire quelque chose qui te fait plaisir comme faire tes devoirs de vacances ou ranger ta chambre… C’est une blague (même si ranger sa chambre ça a du bon parfois ;) ! Ce dont nous voulons parler, c’est de petits moments privilégiés que tu peux savourer jour après jour comme se coucher tard parce qu’on discute toute la soirée avec sa meilleure amie qu’on a invité à dormir, marcher pieds nus dans l’herbe, pique-niquer et regarder en regardant le soleil se coucher, aller écouter un concert gratuit du festival pas loin de chez toi, commencer ton livre préféré le matin et le terminer dans la journée… A toi de jouer pour rendre ce mois d’août inoubliable et oublier l’ombre de la rentrée qui s’approche à grands pas !